Isoler sa maison soi-même : comment procéder ?

Isoler sa maison soi-même : comment procéder ?

Pour isoler sa maison, beaucoup de gens se demandent comment faire le travail soi-même. La chaleur est loin d’être un fluide gratuit, il est alors plus judicieux de ne pas la laisser s’échapper dans la nature. 

Pour réussir à isoler soi-même la maison, il faut réaliser un bilan thermique. De la porte d’entrée au grenier, en passant par les fenêtres, les courants d’air peuvent réduire le confort à l’intérieur d’une pièce. Ensuite, il est important de se renseigner sur les types de matières d’isolation à choisir. Découvrez certaines astuces à appliquer pour améliorer l’isolation thermique de votre espace de vie. 

Isoler soi-même sa maison : quelles sont les étapes à suivre pour bien le réaliser ?

Pour que l’aménagement thermique puisse se dérouler de manière remarquable, voici les étapes à mettre en œuvre.

Tout d’abord, il faut réaliser une évaluation énergétique de l’espace de vie. Le but de cette analyse consiste à identifier les sources de déperdition de chaleur pour établir un ordre de priorité des interventions à réaliser. Il est possible de le faire soi-même. Toutefois, faire appel à un spécialiste en la matière permet d’obtenir un bilan précis.

Ensuite, la deuxième phase vise à définir les isolations nécessaires en fonction des besoins. Il convient, notamment, de bien répartir les différents travaux. Il faut veiller à ne pas entamer la pose des isolants sur vos vitrages sans avoir terminé celle du toit.

Propriétés des matériaux d’isolation 

Outre les isolants minéraux et synthétiques, il existe des produits plus écologiques fabriqués à partir du recyclage, de plantes ou d’animaux. Il faut savoir que les matériaux d’isolation « écologiques » coûtent souvent plus cher. Ils présentent une résistance plus faible aux flammes.

Vous devez donc poser une couche plus épaisse pour atteindre le meilleur rendement qu’avec une isolation classique.

Isoler sa maison soi-même : les différents travaux à effectuer

Isolation des combles 

Pour isoler une maison, il est essentiel de commencer par le haut. En effet, les recherches ont montré qu’environ 30 % des déperditions thermiques se produisent par le toit

La solution simple consiste alors à installer des rouleaux d’isolant ou à « souffler » de la laine dans les combles.

Isolation des murs

Les murs peuvent être responsables de 25 % des fuites de chaleur d’une maison. Deux méthodes sont envisageables pour y remédier.

La plus efficace est l’isolation par l’extérieur, qui présente également l’avantage de ne provoquer aucune nuisance dans la maison. Cela peut se faire soit avec des panneaux isolants, collés ou fixés au mur, ou via la mise en œuvre de la technique dite du “bardage”. Il consiste à poser les panneaux sur des lames de bois horizontales et verticales préalablement fixées au mur.

Isolation des fenêtres 

Constituées, en général, de simples vitrages, les fenêtres anciennes génèrent 10 voire 15 % du gaspillage énergétique. Ainsi, en les remplaçant par des modèles plus efficaces comme le double ou triple vitrage, vous allez pouvoir optimiser votre confort au quotidien tout en diminuant vos factures d’énergie.

Isolation des planchers

Isoler le plancher devient indispensable si ce dernier se situe au-dessus d’un sous-sol sans chauffage. La façon la plus simple de procéder est de fixer des panneaux. Dans le cas où votre logement ne possède pas de sous-sol ou seulement un petit vide sanitaire, cette opération doit être effectuée par le haut. Il suffit de placer des matières isolantes sur lesquelles sera coulée une chape en béton, qui servira de support à un plancher ou à des carreaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *